Mots clés : Berhnard Edmaier