Mots clés : Christine et Michel Denis-Huot