Actualités

Ca travaille dur à Hendaye….dans la bonne humeur

Actu image

Bonsoir

 

Quelques mots du shooting de samedi dernier.

L’équipe d’Amaiur ALFARO, le skipper dont j’ai le plaisir d’assurer la couverture photo, travaille d’arrache-pied pour préparer le départ de la Solitaire du Figaro.

Rien à dire.. sur fond de Côte Basque, les vues étaient vraiment magiques..

2013-05-11---Hendaye---199

2013-05-11---Hendaye---205

Il reste encore à récupérer le spi et à refaire quelques prises de vue pour le dossier de presse, mais nous avons déjà pris un peu d’avance en profitant de quelques trouées de beau temps (très relatif) samedi après-midi.

2013-05-11---Hendaye---242

Pour la préparation du bateau, Amaiur est aidé par son coéquipier de la transat Concarneau/St Barth de l’année dernière, Christophe LEBAS, avec qui l’entente est excellente.

Nos deux complices continuent donc dans une bonne humeur communicative, à mettre tout en place pour que la course se passe au mieux malgré les difficultés des dernières semaines et des recherches de sponsors. La Région Aquitaine ayant rejoint le projet in extremis, les efforts de toute l’équipe peuvent à présent mener Amaiur vers le départ dans 3 semaines.

2013-05-11---Hendaye---056

Et que les autres concurrents s’accrochent : Amaiur s’entraine même aux gestes de victoire pour l’arrivée en bonne place !!!

2013-05-11---Hendaye---282Notre athlète ne laisse RIEN au hasard !!!

2013-05-11---Hendaye---269

2013-05-11---Hendaye---275

Et pour ma part, comme je le disais déjà il y a 2 ans à Bénodet, « je me dis que j’ai énormément de chance »….

Comment, en effet, ne pas me régaler jusqu’aux

dernières minutes de cette sortie.. le retour au port d’Hendaye se fait avec en toile de fond l’Espagne, et le clocher de Funtarrabie… y’a pire comme décor…..

2013-05-11---Hendaye---319

Bref, vous l’avez compris…  pratiquer la photo dans une région comme celle-ci est un vrai bonheur.   Et même si j’hésite encore sur la qualification des vagues qui nous ont bien remués sur le zodiac (houle ? clapot ? ), la vitesse de l’engin et la dextérité du pilote (merci Christophe) ont assuré suffisamment d’approvisionnement en air vivifiant pour écarter tout risque de malaise….  en un mot, je me suis éclatée !!! Ca secouait bien, mais ce n’était que du bonheur.

Et comme à son habitude, Amaiur sourit…

2013-05-11---Hendaye---364

… il faut que j’y retourne très vite par contre, car je ne l’ai pas entendu chanter encore, ce n’est pas normal.

 

Pour ceux qui voudraient voir quelques photos de plus, j’ai mis une sélection dans ma photothèque A PARTIR D’ ICI.

 

A très vite pour de nouvelles aventures.

 

Joëlle

 

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.