Actualités

« Croire en ses rêves » – Épisode 2 – Interview de Nicolas Poizot

Bonjour à tous,

Au programme du jour, la seconde interview de cette nouvelle rubrique « Croire en ses rêves ». C’est aujourd’hui Nicolas POIZOT, créateur du désormais célèbre site « Exposez vos photos », qui a accepté de se prêter au jeu. Nicolas écrit comme il parle, c’est d’ailleurs ce qui fait, entre autre, le succès de son blog. Alors j’ai laissé tout en l’état..

Et je lui laisse la parole.

Nicolas, peux-tu te présenter en quelques mots?

Alors Nicolas, je pratique la photographie depuis maintenant quelques années. J’ai débuté, il n’y a pas si longtemps que ça, puisque c’était en 2006. Après une grosse période de technique sur à peu près tous les sujets, je dirais que ma photographie est soit esthétique, soit documentaire. Esthétique lorsque je pratique l’instantané, à travers notamment des films périmés de Polaroid. Et documentaire lorsqu’une question de société m’interpelle. Comme par exemple à travers la série « Sans vis-à-vis »
Au delà de la pratique de la photographie en tant que telle, j’aime bien être côté organisateur. Je l’ai été pendant 2 à 3 ans avec mon compère Vincent sur les Echappées Belles. Une exposition collective que nous avions mise en place sur Paris et que nous avons rééditée 6 fois. En présentant à chaque édition 9 artistes aux univers très différents.
C’est ce qui m’a amené très naturellement, après l’arrêt des Echappées Belles, à mettre en avant cette expertise à travers le site Exposez-vos-photos.fr

Comment sont nés ton site et tes deux ouvrages ?

Exposez-vos-photos.fr est né 2 fois 🙂 Une première fois en 2015, quelques mois après la 6ième édition des Echappées Belles (la dernière). Au bout d’un mois, comme je n’arrivais pas vraiment à écrire, ou à trouver un fil conducteur, il a disparu dans les limbes 😉
Et c’est en mars 2016 que m’est venue l’idée de finalement écrire mes conseils d’exposition dans un livre. Livre qui existe en version papier ou ebook.

La première version du site d’ailleurs était globalement une manière de mettre en avant le livre. En à peine 2 mois et avec l’aide de 2 correcteurs la version ebook était en ligne. La version papier est arrivée un peu plus tard fin juillet.
Le site s’est enrichi d’articles que j’écrivais pour faire découvrir le livre. Certains articles sont d’ailleurs maintenant très nouveaux par rapport au contenu du livre. Je sais d’ores et déjà que le jour où je sors une nouvelle édition, il y a de la matière à rajouter à l’intérieur.

Fondamentalement le plus gros changement sur le site est arrivé en juillet, soit à peine 3 mois après la naissance du site, avec la création de la Carte des Expos.

En tant qu’organisateur, voire même visiteur, c’est finalement assez compliqué de connaitre l’actualité des expos photos qui peuvent m’intéresser. L’avantage de la carte c’est qu’elle montre à un instant T, les expos qui sont en cours ou à venir n’importe où.
Je viens d’ailleurs de fêter les 1500 événements enregistrés sur la carte en 1 an d’existence. 500 de juillet à décembre et 1000 depuis janvier, donc le double sur une même période.

Le deuxième livre est très particulier car il faut le voir comme un équivalent du célèbre Who’s Who. Livre qui référence pas moins de 22.000 célébrités en tout genre. Le mien lui a pour objectif de référencer les lieux d’exposition les festivals, les appels à candidature ou les prix. Il me demande évidemment pas mal de travail, mais il progresse tranquillement et va passer rapidement la barre des 500 spots. Le terme « spot » est plus général puisqu’il n’y a pas que des lieux dans cet ebook. Évidemment celui-ci n’existe qu’en Ebook, puisqu’actuellement il fait 1200 pages. Comme le Who’s Who, l’idée est de fournir à tout photographe désireux d’exposer un outil lui permettant de gagner du temps.

La dernière grosse migration a eu lieu en mars et vient de se terminer. Il s’agissait de transformer le site afin de mettre en avant les articles et les événements, vos événements. Et évidemment que cela soit efficace et rapide. C’est chose faite puisque maintenant Exposez-vos-photos.fr présente l’actualité de vos événements photographiques. Qu’il s’agisse d’un appel à candidature, d’une exposition ou d’un festival!

Quel est le principal défi que tu aies eu à relever jusqu’à présent ?

Même si chaque phase a eu ses défis, je pense que les 2 plus gros ont été l’écriture du livre et la mise en place de la carte. Le livre, car écrire un livre ça n’est pas forcément simple au démarrage. Il faut trouver le fil conducteur, créer son plan et garder un rythme d’écriture sur des semaines, voire des mois. Faire un livre n’est pas forcément compliqué, faire un bon livre, utile, agréable et efficace est à mon avis plus compliqué. Le 2ième défi est arrivé par accident. Après les articles je cherchais un moyen de mettre en avant les événements photographiques. Par contre je ne voulais pas refaire un éternel agenda avec 10 événements sur la première page et finalement ensuite vous disparaissez dans les limbes. Je sortais d’un projet Internet où la notion de carte était le pivot du projet. Et c’est comme cela que c’est devenu assez évident. Présenter les événements photographiques de manière dynamique sur une carte, apporterait quelque chose d’intéressant. Globalement c’est une première à cette échelle.
A titre d’exemple en juillet, c’est plus de 200 événements photographiques qui vont avoir lieu un peu partout en France. Ils sont tous référencés sur la carte.
Le plus gros défi a été donc de trouver la solution et à la mettre en place.

Quels sont les aspects positifs déjà créés par le site ? (Rencontres inespérées, échanges intéressants et inattendus, etc.)

Alors ben écoute rien qu’avec le livre, j’ai rencontré pas mal de mondes notamment toi hein 🙂

Des gens avec qui j’ai pu en discuter et qui l’ont mis en avant sur leurs sites respectifs. Je dois avouer qu’avec le recul, le livre a eu une belle couverture dans les mois suivant sa sortie.
Au fur et à mesure que le site progresse, je suis contacté pour mettre en place des partenariats ou pour tout simplement en discuter. Au delà du trafic des visiteurs qui ne cesse d’augmenter, c’est je crois le meilleur indicateur de l’utilité d’un site. Ce qui est d’ailleurs intéressant, ce sont les mails que je reçois pour me remercier du travail et de la mise en avant des événements sur la carte. Cela fait chaud au coeur.
Après ce sont les aspects positifs pour moi, mais je pense surtout aux aspects positifs pour les photographes. C’est dur d’avoir une bonne visibilité de son travail et surtout lorsqu’on expose. L’objectif et l’enjeu de la carte sont là.

Quel serait, dans tes rêves les plus fous, le plus bel objectif à atteindre à réaliser pour développer ton projet ? Le plus gros défi, le truc que tu gardes en ligne de mire en te demandant combien de temps ça pourrait prendre et comment y parvenir, mais à quoi tu ne renonceras pas ?

Le vrai, le super, le méga défi, c’est que le site et donc la carte deviennent internationaux. J’ai déjà des visiteurs depuis l’étranger notamment sur des expositions faisant partie de gros festival comme les rencontres d’Arles. Mais il faut bien avouer que pour l’instant c’est surtout la francophonie que je touche. Le jour où j’arrive à basculer en mode international avec des expositions un peu partout au monde, là mon super défi sera atteint.

Je rêverai de voir une carte avec la densité que l’on peut voir actuellement en France, mais partout!

(NDLR : Pour faire un premier pas vers ce but à atteindre, je précise que le blog est déjà en partie traduit en Espagnol).

© Nicolas POIZOT – Juin 2017

_____________
Image d’accroche : © Dyya Eldin – Licence Creative Commons
Portrait : © Nicolas Poizot et accolyte anonyme – Autoportrait assisté

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *