Actualités

FESTIVAL PHOTO DE DAX – Épisode 7

Bonjour à tous,

Me voici de retour avec la suite de la série d’expos de samedi dernier à Dax.

Parmi les photographes de mariage, on distingue (j’ignorais que cette distinction était à ce point bien établie) les photographes de mariage « classiques » et les « reporters ». Ces derniers vont, par exemple, refuser les photos de couple ou de groupe, et aborder l’événement de façon plus large et un peu sociologique.

Et il existe aussi (je l’ai également appris à cette occasion) un championnat du monde du photographe reporter de mariage, organisé par la World Photojournalist Association.

Et il se trouve que l’un des champions du monde se nomme William Lambelet, et exposait donc dans les rues de Dax, ce qui nous valut de découvrir son travail, largement commenté par l’auteur à qui nous pouvions poser toutes nos questions.

Et j’avoue que pour ma part, si la photo de mariage ne m’a jamais tentée (et d’un sens tant mieux, car, auteur-photographe, je n’ai pas le droit d’y toucher), cette version plus journalistique présente un aspect documentaire qui me tenterait nettement plus sur le plan photographique.

C’est une discipline pourtant réservée aux artisans-photographes. Donc ça sera pour une autre vie.

William, de son côté, en parle avec passion, et les autres visiteurs étaient aussi captivés, parlant eux-mêmes de leurs propres expériences de mariages à l’étranger.

Car oui, je ne vous l’ai pas dit, mais à un certain niveau, ce sont aussi des photographes qui voyagent beaucoup.

En tout cas, une belle passion dégagée par le photographe dans son récit.

Et pour en savoir plus sur William Lambelet, je vous invite à découvrir ses photos sur son site web, ICI.

Et quant à moi, je vous dis à demain  pour l’avant-dernière étape du parcours dacquois.

                                                Joëlle

1 commentaire sur cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.