Actualités

La Solitaire du Figaro – On hisse les voiles

Actu image

Bonsoir

Quelques mots, en guise d’entrée en matière, suite au WE dernier. J’avais en effet le plaisir de couvrir, pour le skipper Amaiur Alfaro, le départ de la Solitaire du Figaro.

Puisqu’on est nécessairement plus forts à plusieurs, le shooting était cette fois réalisé en tandem, avec André Lamerant.

Au programme des festivités :

• Arrivée le vendredi soir à Bordeaux, reconnaissance des lieux, du village de la course, planning, briefing etc…

• Le samedi, un prologue sous forme de course était prévu entre Bordeaux et Pauillac (45 km plus loin environ). Mais la présence sur le fleuve de multiples débris charriés par les pluies abondantes ont rendu l’opération trop dangereuse, et la partie compétition a été remplacée par un convoyage des bateaux.

Ceci avait au moins le mérite de permettre aux photographes et à la famille d’embarquer sur les voiliers….

André était au sol, le long de la Gironde autant que faire se pouvait en fonction de la configuration des lieux, et vous proposera des vues « de l’extérieur ». Pour ma part, j’étais sur le voilier….

Presque dans l’eau…  dans l’eau même (merci Gaëlle !!!), mais le jean’s est sec à présent… et rien de ce qui était dans les poches du coupe-vent n’a pris l’eau, ouf…

• Et le dimanche,à 13h, départ réel de la course à Pauillac.  Les 41 skippers sur la ligne de départ, et au milieu, parmi les bateaux suiveurs, je me suis régalée sur le zodiac piloté par Christophe LEBAS, le préparateur du voilier.

Christophe nous a offert une balade de tout premier choix. Météo de rêve, et dès que les voiliers ont été plus espacés, nous avons pu slalomer entre eux, les voir de très très près.. vous verrez dans les photos, mais patience.. car j’ai du boulot..

Voici donc la balade du jour

Vous verrez Amaiur foncer vers les champs de colza, virer au dernier moment, nous saluer en souriant…

Départ en force donc.. et une excellente ambiance, comme toujours…

Ensuite, retour à la rame (bon, ok, juste pour les 200 derniers mètres, avant remorquage par la vedette de la marine nationale – tant qu’à faire, hein…)…
Toutes mes excuses.. j’ai fait exploser les cartes mémoire, et la surconsommation était un peu de ma faute…

A présent je retourne à mon post-traitement…  et j’adore ça, il y a de jolies images..

A très vite

 

Joëlle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.