Actualités

« L’âme d’une image » de David duCHEMIN

Bonjour,

Pour débuter mes vacances, je viens de terminer la lecture du dernier livre (en date) de David duCHEMIN : « L’âme d’une image ».

Ce photographe a l’incroyable talent de parler de la photo en l’abordant sous tous les angles (mais pas celui du matériel), et en apportant chaque fois un éclairage différent.
Je suis donc une lectrice assidue de ses ouvrages. J’avais d’ailleurs parlé d’un de ses autres ouvrages, « L’âme du photographe » (voir l’article mis en ligne https://blog.verbrugge-joelle-photographe.com/la-suite-du-type-en-rouge/).

L’ouvrage dont je vous parle aujourd’hui, « L’âme d’une image » est organisé en petits chapitres (6 ou 7 pages), séparés par des séries de 4 ou 5 photos. La lecture est donc déjà agréable, et permet d’avancer pas à pas, en fonction du temps qu’on a pour s’y consacrer réellement.

Les titres des chapitres donnent une idée de l’approche qu’il choisit :

 

« Photographiquement parlant, apprendre à voir n’est nullement une question d’utiliser ses yeux, mais de percevoir. Apprendre à voir, ce n’est pas ouvrir les yeux, c’est ouvrir l’esprit. /…/ La clé n’est pas dans l’intensité du regard, mais dans son ouverture. » (David Duchemin, « L’âme d’une image »).

Le parcours de ce photographe, qui fut également comédien, magicien, et manifestement un peu « touche à tout », explique cette ouverture d’esprit qu’il prône et encourage.

« Si nous regardons nos photos et n’y trouvons pas le moindre reflet de nous-mêmes, c’est signe qu’elles ont perdu leur âme. » (David duChemin, « L’âme d’une image »)

Le but étant de mettre un peu de vous dans chaque photo, et sachant qu’on ne peut de toute façon pas plaire à tout le monde et que les « règles » (qu’il préfère nommer « principes ») de la photo sont faites aussi pour être oubliées et mises de côté, l’auteur nous pousse à chercher ce qui NOUS fait photographier, ce que chacun souhaite trouver dans cette passion.

Difficile, en réalité, de faire un retour exhaustif sur ce type d’ouvrage, car il est destiné à faire résonner des tas de choses pour chaque lecteur. Et sauf à vous faire une psychanalyse en direct, ce que je pourrais en synthétiser serait forcément très personnel. Mais c’est aussi la raison pour laquelle je le conseille à chacun.

L’ouvrage en 2 mots ? « Jeu » et « discipline »… Jeu pour vous inciter à vous amuser, à découvrir, à garder l’envie, la curiosité… et discipline pour bosser, et progresser.

Pour terminer, je vous suggère d’écouter l’interview que David duChemin a accordée sur cette vidéo de la chaîne « Apprendre la photo » (Laurent Breillat).

En Anglais, mais sous-titrée pour ceux qui préfèrent la version française. Cela vous permettra déjà de découvrir le personnage.

Bonne journée à tous,

Joëlle

1 commentaire sur cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.