Actualités

Ne jetez jamais vos RAW

Actu image

Bonsoir,

Un petit article qui m’est inspiré par une discussion tenue il y a quelques semaines avec une photographe, qui m’assurait qu’après le traitement de ses RAW, elle ne gardait sur ses disques durs que les JPG.

Très dommage selon moi…

Cette discussion-là était orientée sur l’aspect juridique, et je lui avais rappelé que la possession des RAW pouvait aussi servir en cas de litige de contrefaçon, mais à cette heure-ci je ne fais pas de droit.

Je vous parle ici de l’utilité pratique. Il ne faut plus démontrer l’avantage que les RAW nous permettent : une belle latitude dans le post-traitement, surtout en conditions difficiles.

Et s’il est rare (en tout cas pour moi) de retraiter entièrement de vieilles séries, je viens d’en faire l’expérience sur une série de photos de concert.

Le concert avait eu lieu en 2010 ce qui en terme d’évolution du matériel, est déjà un certain délai.

Le hasard a fait que j’ai aujourd’hui l’occasion de faire une cession de droits sur l’ensemble des photos au profit du groupe photographié. Mais il me fallait pour cela quelque chose de plus propre que ce que j’avais fait à l’époque avec un 50D et un 40D (il y a mieux, depuis, en terme de gestion des basses lumières).

Depuis trois soirées, j’ai donc entièrement retraité l’ensemble. Avec la technique de post-traitement qui a progressé depuis (merci André Lamerant !), et la puissance de Lightroom  5 (je ne suis pas encore au 6).

Et soudain, la série prend une autre mesure…

Je ne regrette pas de m’être attaquée à ce boulot-là…  d’une part la série est ainsi plus propre, prête à livrer.. et d’autre part j’aurai de quoi argumenter un peu mieux la prochaine fois qu’un photographe m’expliquera que le prix du disque dur justifie de se séparer de ses précieux fichiers bruts.

A l’heure où le prix du Gigas (sur DD ou en ligne) diminue sans cesse, il serait dommage de nous priver du plaisir de revisiter ainsi notre passé photographique…

A vous de voir en cliquant ci-dessous pour un petit « best of »

etoumba

Pour ma part bien sûr je ne jette jamais les RAW…  tout est conservé avec les JPG ou TIFF de sortie, et ce sur deux DD, l’un au bureau l’autre à la maison, ainsi que sur un service en ligne sur lequel je monte méthodiquement tout, série par série, depuis quelques mois (RAW inclus). Et j’ajoute des BluRay à l’ensemble, même si c’est moins durable dans le temps.

Bon surf,

                            Joëlle

 

 

2 commentaires sur cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.