Actualités

Portraits du Tibet – Le pouvoir de la compassion

Bonjour à tous,

Dans la série des lectures récemment terminées, je vous parlerai aujourd’hui magnifique ouvrage paru chez Glénat (pour la version française).

« Portraits du Tibet », regroupant des textes du 14ème Dalaï Lama, Tenzin Gyatso et des photos du photographe américain Phil Borges.

9782723429238fs

 

L’ouvrage s’ouvre sur une préface de Jefrey Hopkins, qui explique l’importance de la compassion dans la culture tibétaine.

Le photographe enchaîne en expliqunat ce qui l’a amené à s’intéresser à ce peuple et à cette culture.

Nous entrons ensuite dans la galerie de photos, sur une mise en page sobre mais efficace. Et un traitement des photos qui met en valeur les visages.

Chaque portrait est accompagné non seulement d’une légende expliquant le parcours de la personne photographiée, mais aussi d’un texte du Dalaï Lama

 

L’ouvrage se termine par une postface d’Elie Wiesel dont je me permets de reproduire un extrait :

« Pourquoi sommes-nous silencieux quand le Tibet a besoin de nos voix ? La question est d’autant plus lourde de sens pour ceux d’entre nous qui croient à la non-violence. La non-violence dont le Tibet est le symbole et l’inspiration. Le Tibet ne recherche ni une extension territoriale, ni une domination politique. Son unique ambition est d’être libre et de recouvrer sa souveraineté, maintenant. N’est-il pas du devoir d toute personne digne de ce nom de se tenir à son côté ? Si la liberté est le plus essentiel des buts, alors aider quelqu’un à être ou devenir libre doit être la plus merveilleuse et la plus gratifiante des entreprises humaines ». (Elie Wiesel dans « Portraits du Tibet », Ed. Glénat).

Un très bon moment de lecture inspirante, donc, que je vous conseille vivement.

Joëlle

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.