Actualités

Reportages pour mémoire, de Philippe Rochot

Bonjour,

L’avantage quand on a enfin fini d’écrire son propre livre, c’est qu’on a du temps pour rattraper le retard de lecture des livres des autres.

Pendant le Salon de la Photo, j’avais consacré un bout de soirée à entamer le livre de Philippe ROCHOT, « Reportages pour mémoire », mais il me restait à le terminer.

pr_reportages_pour_memoire

J’avais déjà pris un peu d’avance en assistant aux conférences données lors du Salon bien sûr. Rien de tel que l’exposé vivant, et l’interaction, la séance des questions/réponses…

2015-11-05- Salon de la photo - 27

Je sais même à présent quelle est la photo qu’il regrette de n’avoir PAS prise .. petit exercice que je propose souvent lorsque j’assiste à une conférence.

Bref…

Après avoir entendu le récit, il restait à lire le livre.

2015-11-05- Salon de la photo - 41

Il s’ouvre sur une préface de Jean-Paul MARI, grand reporter lui aussi. Le style de ces quelques lignes m’a donné envie de lire ses autres écrits, car l’exercice de la préface ne doit pas être chose facile. Et il a raison, Monsieur MARI : on n’imaginait pas Philippe Rochot, la pipe au coin des lèvres, à cultiver son jardin après l’épisode que tous ont gardé en mémoire. Le voilà donc reparti, pour notre plus grand plaisir puisque cela permet d’étoffer la matière du livre.

A cet égard , belle surprise :  il y a bien plus de photos dans le livre que dans la conférence (pourtant une heure bien dense)… donc j’en découvre encore…

Au passage, Philippe, le « pacol » te va à merveille… 🙂

Et une conclusion en forme de constat sur l’évolution du photojournalisme et les effets parfois pervers du développement des technologies :

« La rapidité est devenue notre ennemie principale. Elle est une menace pour la vérité car elle entraîne des jugements hâtifs. Elle est aussi une menace pour la sécurité, poussant le journaliste à toujours aller plus vite et plus loin. » (Philippe Rochot, « Reportages pour mémoire », 2015).

Et ce constat, tout en insistant sur les mérites de ces technologies qui permettent aussi bien plus d’efficacité que lorsqu’il fallait reprendre un avion pour aller simplement poster des photos, amène l’auteur à souhaiter qu’un équilibre soit trouvé pour une information de qualité.

Un très bon moment de lecture donc.

Pour les parisiens, notez que mercredi prochain, le 9 décembre, l’auteur sera présent (et bien accompagné) lors d’un événement organisé par l’éditeur de cet ouvrage.

Voici le texte de l’annonce qui a été diffusée :

pr_event

Enfin, Philippe Rochot participe également à notre action « Photographes pour la Vie » en offrant un tirage d’une photo qui figure d’ailleurs dans le livre, j’ai été ravie de l’y retrouver.

Pour rappel, cette photo est offerte à la vente au profit exclusif de la Ligue contre le Cancer

L’auteur (comme tous les autres photographes – près de 400 – qui participent) abandonne l’intégralité du prix de vente au profit de la lutte contre le cancer et de l’accompagnement des malades (cliquez sur la photo pour voir son don sur le site).

pr_pplv

Pour ceux qui ont l’occasion d’aller écouter Philippe, n’hésitez pas.. c’est vraiment toujours super intéressant. Sachant que le 9 novembre il sera en outre en compagnie d’autres belles pointures du photojournalisme, la rencontre risque d’être passionnante…

Et pour les autres, qui comme moi sont un peu trop loin, il reste le livre.

Bonne lecture !!

Joëlle

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.