Actualités

Skylum – Épisode 1 – L’interface

Bonjour à tous,

Premier retour en image sur l’interface de Skylum.

Notez tout d’abord que je suis sur PC, ce qui implique – comme je le préciserai plus bas – que certaines fonctions déjà disponibles dans la version de ce logiciel historiquement développé pour Mac n’ont pas encore été ajoutées dans ma version, mais cela arrivera.

De la même manière, j’ai pour l’instant une version en Anglais, la traduction français pour PC n’est pas encore disponible.

Interface du logiciel

L’interface du logiciel est  plutôt simple.

À l’ouverture, le logiciel ouvre d’office une série d’effets au bas. Ce n’est sans doute pas vers ceux-là que je vais me diriger d’emblée, mais c’est là, par contre, que s’ajouteront nos réglages personnels lorsqu’on les transforme en presets. Ils peuvent être classés  en catégories :

Options

Là par contre, ne cherchez pas un menu qui serait aussi détaillé que celui de LR pour ce qui est des réglages pointus, il n’y en a pas (ou pas encore ?!). Cela pourrait venir avec l’ajout du module de catalogage.

La barre de menus

La barre de menus ne (me) servira en réalité pas souvent, du moins en son état actuel, car on accède aux mêmes fonctions sur le panneau latéral droit.

Le panneau de droite

L’essentiel du logiciel se trouve dans le panneau de droite.

Après l’ouverture de la photo, et avant que vous ayez entamé le traitement, le panneau est pour le moins dépouillé :

Pour aboutir aux réglages, il vous suffit de cliquer sur « Add Filters », ce qui ouvre un autre panneau latéral bien fourni cette fois.

Il est un peu étrange que tous ces réglages portent le nom de « Filtres » mais bon… sur le fond cela ne change pas leur utilité. Voici le début de la liste alphabétique des réglages proposés.

Les deux qui me paraissent devoir être ouverts en premier lieu sont – du moins à mon goût – « Raw Develop » et « Accent – AI Filter », ce dernier étant d’ailleurs souvent mis en avant par l’éditeur du logiciel.

Mais les possibilités sont multiples comme vous le voyez.

En prenant, par exemple, les deux réglages que je viens d’évoquer, un clic sur les noms les ajoutera sur la droite du panneau pour me permettre d’effectuer les réglages.

 

 

Le panneau de droite se présentera alors de la façon suivante :

Prenons par exemple le « filtre » Accent – AI » (pour accentuation – Intelligence artificielle). Il peut donc soit s’appliquer de façon globale sur toute la photo :

Je le pousse ici à l’extrême pour montrer aussi que le traitement n’est pas agressif, et que pour une fois, le terme d’intelligence artificielle n’est pas galvaudé. Il semble y avoir eu un ajustement de l’exposition et de la clarté, réglages qui peuvent aussi être traités en tant que tels et de façon individuelle, dans les filtres portant les mêmes noms.

J’aime d’ailleurs assez cette barre de séparation que l’on peut déplacer de gauche à droite pour évaluer les modifications. L’alternative est l’icône en forme d’oeil juste au-dessus de l’image, qui masque les modifications si l’on appuie dessus, et ce sur l’ensemble de la photo.

Ou, revenant à l’image avant modification (avec le bouton « Return » en haut de l’image, le Ctrl+Z ne fonctionne pas sur ma version), on peut aussi choisir d’appliquer le même effet de trois façons plus localisées :

C’est le cas pour la quasi-totalité des filtres que j’ai testés jusqu’à présent.

Pour avoir une vision d’ensemble sur les actions de ces différents filtres, je vous invite à jeter un oeil sur la documentation de l’éditeur, accessible à partir du menu « Help/User Guide ».

Quelques fonctionnalités sympas

Parmi les tutos en Anglais déjà visionnés (notamment ceux de Jim NIX), j’ai trouvé celui-ci, expliquant comment personnaliser différents espaces de travail en fonction d’un choix de traitements que l’on applique fréquemment sur certaines séries de photos (un petit clic sur le visuel vous amènera directement sur sa chaîne Youtube à laquelle je suis désormais abonnée).

Cette fonctionnalité arrive apparemment le 24 novembre 2017 dans la prochaine mise à jour, comme il me l’a gentiment précisé suite à la question que je lui posais.  Conçu à l’origine pour Mac, le logiciel se développe donc avec un petit décalage, les nouveautés étant d’abord testées sur la version Mac avant d’être ajoutées sur la version Windows. Le décalage n’est pas très important puisque l’ajout sera fait dans deux jours.

Il me semble avoir aussi vu passer (mais je ne parviens pas à remettre la main dessus) une vidéo montrant un menu d’exportation déjà un peu plus détaillé que ce que je vais évoquer plus bas.

Petite astuce, donc, si vous êtes comme en sur PC : surveillez les tutos qui expliquent les fonctions nouvelles : ça arrive ensuite sur votre version. Ce sera le feuilleton de l’hiver.

Recadrage / Crop

La fonction recadrage est aussi très intuitive. Accessible par le menu Tools/Crop, elle ouvre très logiquement sur un menu qui se présente comme ceci :

Les rapports LxH classiques sont accessibles, de même que des rapports adaptés à un bandeau ou un avatar Facebook, ainsi bien sûr qu’une possibilité de personnaliser le rapport LxH

Les calques

Enfin, le panneau de droite permet aussi de manier des calques

Soit pour procéder à des réglages divers, soit pour superposer une autre photo. Ceci simplifiera quelques traitements sans avoir à changer de logiciel (en lieu et place de passer de LR à Photoshop), pour ceux qui souhaitent se servir de la fonction.

Export des photos

Le menu d’export est simple, mais trop simple pour l’instant.

Après avoir cliqué sur « Export to Image », ceci amène à ceci :

Bon… là il y a de gros progrès à faire, car on est encore très loin des multiples paramètres d’exportation qui nous servent au quotidien.

Il me semble avoir vu passer un tuto en Anglais sur une version (Mac probablement) qui incluait déjà plus de fonctionnalités. Donc il y a fort à parier que cela va évoluer également.

Conclusion du jour

L’équipe de développement du logiciel, comme bien d’autres sans doute, a probablement été surprise par les annonces d’Adobe. Il est probable que ce soit la course, parmi leurs développeurs, pour ajouter à cette base prometteuse des fonctions dont LR disposait déjà. Je donnerais beaucoup pour pouvoir m’approcher, en douce, de l’activité qui doit régner dans les locaux de cet éditeur…

Il n’en reste pas moins que le logiciel me semble assez sympa si l’on accepte d’attendre qu’il se développe un peu pour répondre parfaitement à nos besoins (et je continuerai à suivre cela de très près, étape par étape).

Je reviendrai donc avec d’autres articles au fil du temps, ou de petits tutos plus ponctuels au fil des évolutions.

Voici, à ce stade, le début d’un tableau synthétisant les « + » et les « – » dans lequel des évolutions pourront se faire au fil du temps.

Comme je le disais dans mon premier article sur le sujet, le logiciel va évoluer.

Laissons-le rattraper l’avance prise par Lightroom depuis quelques années, sachant qu’on ne migre de toute façon pas tout son flux de travail en un jour, sans avoir bien pris en main les fonctionnalités d’un remplaçant.

Pour ma part je suis assez convaincue par l’efficacité, l’interface me plaît même si elle doit encore évoluer et se compléter, et je trouve les réglages assez intuitifs.

Ce n’est qu’un début, et je suis curieuse de voir ce qu’il va nous réserver pour l’avenir.

Affaire à suivre donc.

Au programme de mon prochain article : tester la conversion d’un preset lightroom pour qu’il soit utilisable sur Skylum, et comparer les résultats en l’appliquant à une photo.

À très bientôt

Joëlle

4 commentaires sur cet article

  1. Tour de l’interface parfaitement accompli. Merci. Si tu le permets il conviendrait d’ajouter aux tutos de Jim Nix ceux d’Anthony Morganty (https://www.youtube.com/user/AnthonyMorganti/videos) aussi en anglais mais de très grande qualité. Il reconnaît travaillé sur mac et avoir été piégé par la différence qui existe encore entre les deux versions. Je suis prête à parier qu’ils vont la combler très vite ce serait d’ailleurs tout à leur avantage. Affaire à suivre

    1. Bonjour
      Ah merci, je vais aller voir ça de suite et le rajouter dans le texte de l’article…
      Et je crois aussi que ça va rapidement évoluer, notamment déjà à partir de demain puisque Jim Nix m’a annoncé une maj

      Bonne soirée !

      Joëlle

  2. Merci ! Je suis intéressé par la possibilité d’utiliser les filtres de 3 manières (pinceau, zone, radial). A voir comment se comporte le logiciel avec les raw Fuji assez capricieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *