Mots clés : Marilyne Renoult