Actualités

« Les secrets de la photo de sport » par Mickaël BONNAMI

Bonjour à tous,

L’un des plaisirs de mes vacances, c’est invariablement de me trouver un coin à l’ombre sous un arbre, et de me coucher avec un, deux… ou trois bons bouquins. Des romans (j’en lis des tonnes et j’en parle notamment sur cette page Facebook), mais aussi bien sûr des livres photo, que je viens ensuite chroniquer sur ce blog.

Après « Mondes indiens » de Véronique Durruty que j’évoquais il y a quelques jours, j’ai entamé, dévoré et terminé « Les secrets de la photo de sport », par Mickaël BONNAMI.

J’ai le plaisir de connaître et de croiser fréquemment Mickaël sur le lieu de nos shootings, puisque je pratique également la photo sportive. Nous avons ainsi arpenté récemment les allées de l’Engie Open de Biarritz (voir ICI pour mon best of de ce tournoi), pendant lequel il donnait d’ailleurs une formation sur ce sujet.

Et s’il joue parfois au grincheux (« j’aime pas les rafales« , « j’aime pas les boîtiers hybrides »), Mickaël est en réalité un photographe super pédagogue et archi-passionné, un professionnel au coeur d’or.

C’est donc avec plaisir que j’ai découvert le contenu de son premier ouvrage, publié dans la même collection que celui de Fred MARIE dont je vous parlais aussi il y a quelques semaines.

Mickaël a en effet entretenu le suspense (jusqu’au sein même de son foyer, puisque son épouse, paraît-il, n’a découvert le livre et son contenu qu’à sa sortie) et nous propose aujourd’hui cet ouvrage :

 

Des conseils à tous les niveaux, bien sûr, et le reflet du profond respect qu’il témoigne aux sportifs.

Bon, de mon côté le chapitre sur le choix du matériel me concernait moins, puisque je suis déjà équipée, mais je l’ai lu pour me faire une idée et les conseils prodigués (plutôt à l’égard des photographes qui débutent dans la discipline cette fois) sont judicieux.

Sur les questions techniques, j’ai le plaisir de t’annoncer, Mickaël, que nous avons en fait exactement la même approche de cette fameuse rafale ! Tu m’avais indiqué en juillet, sous un soleil de plomb, que « je verrais bien ce que tu en disais »…

Les autres chapitres (« Photographier les sports en extérieur » / « Les sports en salle » / « Faire connaître ses photos » / « Profession photographe de sport ») s’adresseront quant à eux à tous les photographes de sport, qu’ils soient débutants ou déjà aguerris.

Et pour ceux qui découvrent la discipline, je précise qu’il donne donc aussi des formations régulières sur le sujet (voir ici).

Je vous conseille donc vivement cette lecture si le sujet vous intéresse.

À très bientôt.

                                     Joëlle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.