Mots clés : Véronique Durruty