Actualités

Dans le berceau de l’Humanité avec Benoît Feron et ses Portraits du Rift

Bonjour à tous,

Petit retour dans le temps… tout petit.
Fin août 2017, un jour de grande chaleur sur la capitale de l’Europe. Nous avions rendez-vous, Christian et moi, avec un ami à qui je voulais acheter son dernier livre.

Arrivée… un couloir dont les murs sont décorés de tirages grand format. Magnifique ! Nous étions plongés en pleine corne de l’Afrique à quelques kilomètres de l’endroit où j’ai vécu si longtemps, entre les peaux d’hommes, les peaux de bêtes et les parures guerrières. Dépaysement assuré, et la chaleur du jour aidait à s’y croire pour de bon.

Je vous passe la partie « apéro en terrasse » (qui ne vous amusera pas, mais promis, nous en avons bien profité), et j’en viens directement au livre en question.

Benoît FERON, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a en effet publié, il y a quelques mois, son dernier ouvrage intitulé « Portraits du Rift » (Regards Passion éditeur).

Un p’tit passage par la case « dédicace »… (je suis presque parvenue à lui faire croire que nous avions fait 1100 km rien que pour ça 🙂 )

… et voici que je revenais chez moi avec ce livre qui complétait ainsi tous ceux que j’avais déjà de lui. Je vous ai déjà parlé de ce photographe à différentes reprises sur ce blog :
. « Quand le barreau mène à la photo autour du monde » 

. « En noir et blanc c’est superbe aussi ! »

Et à présent, j’ai eu le temps de lire l’ouvrage au calme.

Et c’est, comme je m’y attendais, une très belle réalisation, je n’ai pas été déçue.

Benoît alterne détails super graphiques et portraits aux cadrages plus traditionnels.


© Benoît Feron – Portraits du Rift

Pour ceux qui veulent en savoir plus sur les tribus et peuples photographiés, quelques pages d’explication ont été confiées à un spécialiste de la région, Jean-Yves Marteau (www.africanriftodyssey.com). J’ai lu, mais pas tout retenu je l’avoue. Il faut sans doute avoir parcouru souvent la région pour que cela devienne concret. Avant et après ce carnet de quelques pages, la place est laissée aux photos.

Et l’on prend une belle claque visuelle !

Merci Benoît pour ce dépaysement !!

La prochaine fois, Benoît, c’est au Pays basque ! Presque aussi coloré, et certains noms de lieux très difficiles à prononcer aussi, ça te dépaysera !

Joëlle

Le site de Benoît
Sa page Facebook
Instagram

 

 

1 commentaire sur cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *