Actualités

Salon de la Photo – Jour 3 – 2ème partie

Bonsoir à tous,

Après être revenue en détails sur LE moment fort de la journée de samedi dernier Porte de Versailles, me revoici pour quelques photos plus classiques, au fil de mes rencontres toujours aussi agréables.

Je passe volontairement sur les conférences juridiques (on est ici sur mon blog photo, après tout).

Toute la stratégie, en fait, c’est de m’arrêter dès le matin quand j’arrive sur le stand de ceux que j’ai envie de voir avant de commencer les rendez-vous et les conférences elles-mêmes. Sinon, il est ensuite beaucoup plus difficile de me dégager.

Et donc, samedi matin, petit arrêt pour saluer Amélie SOUBRIÉ, des Journées Pep’s  :

Au moment où je suis passée, elle était seule sur le stand. Son inséparable amie et acolyte, Agnès Colombo, était en train de démarcher l’un ou l’autre partenaire potentiel.

Ensuite, direction le voyage et l’Afrique notamment, avec un autre arrêt express du côté des Photographes du Monde, dont le patron, Vincent FRANCES, était en pleine discussion avec l’incontournable Tony CROCETTA. Et de quoi parlent deux photographes de voyage (même potentiellement concurrents ?) quand ils se rencontrent ?

Bah oui… de voyages…

Sur le stand de Compétence photo, et outre bien sûr la conférence de l’après-midi par James Vil & Elvira Bondurand (voir mon article précédent), le tour était à Julie de Waroquier qui comme d’habitude fait salle comble, et plus encore.

Juste avant Julie, je suis arrivée à temps pour voir la fin de la conférence de Corentin FOHLEN.

Rappelez-vous, je vous avais parlé de lui dans l’une de mes interviews « Croire en ses rêves » (voir ICI).

Corentin et son éditeur étaient chargés d’expliquer, notamment, les étapes de conception et de création d’un livre photo. Non au niveau technique (ou alors je n’y étais pas encore à ce moment), mais surtout l’éditing, les choix, les dilemmes, etc.  Bon, je n’ai vu que la fin donc difficile d’en dire plus sur la conférence elle-même.

Mais j’en ai profité bien sûr pour me faire dédicacer l’ouvrage que j’avais acheté pendant la campagne de financement.

Et je vais lire cela dès que j’ai le temps de m’y plonger à fond, et revenir ensuite vous en parler. La première approche est super encourageante : il est vraiment superbe !

Il me restait à voire aussi Céline JENTZSCHE, une des lauréates des Zooms de la photo, avec sa superbe (mais trop petite – bouh !!!) exposition.

Donc Céline, j’attends le livre avec impatience… mais pas que ! À toi de jouer!

Du côté du Monde de la Photo, une conférence de Myriam DUPOUY se terminait. Bon sorry Myriam : je t’avais prévenue que je n’étais pas physionomiste, un avatar ne me suffit pas. Mais là je crois que c’est bon 🙂

L’heure tournait. Un petit tour du côté de l’Imprimerie Escourbiac où se trouvaient trois photographes animaliers : Sabine Bernert, dont j’ai souvent parlé ici, Eduardo Da Forno et un photographe que j’ai rencontré à cette occasion, Fabrice Guérin, dont les photos sont vraiment magnifiques, elles aussi. Je vous laisse cliquer sur leurs noms pour en voir plus, ça vaut vraiment le déplacement !

Voilà donc pour l’essentiel de la journée du samedi… Bon, le soir il y avait apéro etc, mais vous finiriez vite par nous prendre pour des ivrognes si j’en rajoute.

Il ne me restera plus qu’à vous parler du dimanche, dans un prochain article.

À très vite.

Joëlle

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *